La collation et le système immunitaire, quel lien ?


Il y a plein de choses à dire sur la collation : saine ou crasse, imposée ou libre, nécessaire ou superflue,… En fait, j’ai choisi de vous parler d’un aspect moins souvent abordé : leur impact sur notre immunité ou plutôt celle de nos enfants, grands adeptes des collations !

La collation aura un impact négatif sur notre immunité selon sa teneur en sucre…. Éh oui, encore lui !

Ce qui est intéressant à savoir c’est que les acteurs principaux de notre immunité ; les globules blancs, sont moins efficaces en présence de sucre. Au plus on absorbe de sucre, au moins de molécules pathogènes chaque globule blanc pourra combattre. A titre d’illustration, sans sucre dans le sang, un globule blanc peut combattre 14 bactéries. Avec une part de tarte, il n’en combattra plus que 5.5 *.

Un apport important de sucre rapide provoque donc en quelque sorte une mise sur pause de notre système immunitaire pendant 1 à 4 heures ! C’est ce qui se passe si la collation est sucrée et mal équilibrée, mais cela peut aussi être le cas avec le repas de midi souvent composé en trop grande partie de glucides faussement étiquetés comme lents. Rappelez-vous le pain qui se comporte comme autant de morceaux de sucre (si vous n’avez pas lu l’article, vous le retrouverez ici : Pain blanc – pain gris ?).

Faire le bon choix des aliments et bien équilibrer la collation contribuera à l’apport de vitamines, minéraux et énergie de l’enfant tout en soutenant son immunité. Et c’est valable pour les adultes aussi !


Une raison de plus pour encourager les collations saines dans les écoles : fruits, crudités, noix, biscuits moins sucrés aux céréales complètes ou flocons de céréales,

Associez-les entre eux et vous obtiendrez une collation d’autant mieux équilibrée. Le matin : crudités et noix de cajou par exemple. L’après-midi : fruit et biscuit.

Ce que l’on donne à manger à nos enfants pour à l’école me tient particulièrement à cœur parce qu’y sont indissociablement associés :

  • une composante d’organisation : pour la maman déjà over-busy

  • un aspect social : « Maman, je pourrais aussi avoir des tartines au choco à midi comme Jane dans ma classe ? »… vous ne l’avez jamais cette question ?

  • une question d’habitude : vous avez déjà essayé de changer le biscuit habituel de 10h pour une alternative plus saine, sans succès ?

Eh oui, c’est tout un programme ! Chez moi aussi, plus de santé dans la boîte à tartine a demandé une sacré méthode ! Et je suis en train de la traduire en un programme pour toutes les mamans qui veulent plus de santé dans la boîte à tartines de leurs enfants, simplement et sans que ça prenne encore plus de temps ! Je commence avec la lunchbox de midi, ensuite les collations, petit-déjeuner et repas en famille suivront. Contactez-moi (veronique@foodupyourhealth.be) si ça vous intéresse, et je vous préviens dès que c’est prêt !

* source : Viso-Food, Stefane Guilbaud, Ed. Thierry Souccar

#collation #enfant #immunité #lunchbox

245 views

TEL: +32 479 21 63 99

  • White Facebook Icon

© 2016 Véronique De Clercq

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now